Communauté de Communes du Pays Noyonnais

AccueilRestez informésActualitésOuverture d’un centre de santé intercommunal à l’automne 2018 à Noyon

Ouverture d’un centre de santé intercommunal à l’automne 2018 à Noyon

Publié le 23 juillet 2018

L’origine de l’idée du centre de santé

Dès 2008, dans son Pacte d’Avenir Acte I, Patrick Deguise, maire de Noyon et président de la Communauté de communes du Pays noyonnais, avait l’idée d’améliorer l’accès à la santé. Inspiré par les dispensaires d’autrefois, il avait en tête un centre dans lequel tous les habitants du territoire pourraient bénéficier d’un accès égal aux soins. Ce projet a par la suite été ajusté face à l’émergence des déserts médicaux et au fait que de nombreux praticiens ne prennent plus de nouveaux patients. De plus, depuis l’année dernière, cinq médecins du Pays noyonnais ont pris leur retraite.
Depuis 2015, les centres de santé explosent en France d’où la création d’une Fédération nationale des centres de santé. Il s’agit de structures médicales portées par une collectivité où le médecin y est salarié. La communauté de communes s’est alors mise en contact avec la fédération et a visité, en décembre dernier, le centre de santé de Châteaudun (Eure-et-Loire). Objectif de cette visite : avoir un retour sur expérience d’un centre en fonctionnement.

À partir de 2017 : lancement du projet

Fin septembre 2017, Patrick Deguise eut l’idée d’un centre intercommunal dont le local serait pris en charge par la communauté de communes et les médecins embauchés en tant que salariés par la collectivité. Cette dernière idée a pour objectif d’attirer de nouveaux médecins. En effet, de plus en plus de jeunes médecins sont attirés par le statut de salarié. Ce projet de santé a été élaboré avec les médecins, la CPAM (notamment pour assurer les remboursements), l’Agence régionale de santé ainsi que la Fédération nationale des centres de santé. Aujourd’hui, le centre, situé parking de la Boissière, rue de Paris, à Noyon, est en travaux pour une ouverture prévue à l’automne 2018.
Pour commencer, deux médecins ont été recrutés, à temps plein, en tant que salariés, ce qui améliore leur qualité de travail et de vie. En effet, cela leur épargne les tâches administratives, de comptabilité etc. Une secrétaire médicale a également été recrutée. L’autre avantage de ce centre de santé intercommunal est sa capacité à faire des permanences : trois des médecins récemment retraités assureront des permanences. L’objectif à terme serait de pouvoir créer des antennes dans les villages alentours.